Les redevables de l’IFI (Impôt sut la Fortune Immobilière) bénéficie, pour le calcul de ce dernier, d’un abattement de 30 % sur la valeur vénale de leur résidence principale. Un abattement qui ne peut, en revanche, pas bénéficier à ceux qui ont apporté leur logement à une société civile immobilière (SCI).

La valeur des parts détenues au sein d’une société civile immobilière ne se confond pas nécessairement avec celle des biens immobiliers lui appartenant. Elle peut donc faire l’objet de règles d’évaluation spécifiques.